Sections
 
Vous êtes ici : Accueil Votre visite Parcours chronologiques Le XIXe siècle : de l’Eclectisme à l’Art nouveau Studio Eugène Ysaye de Bruxelles à Liège

Studio Eugène Ysaye

  

eugène ysaye portraitEugène Ysaÿe (Liège 1858-Bruxelles 1931) élève de Henri Vieuxtemps à Liège et à Paris, débute sa carrière d'interprète à Berlin en 1879, où son talent est rapidement remarqué par les plus grands musiciens de l'époque avec qui il se liera rapidement d'amitié. En 1881, commence les tournées dans le monde entier qui établiront sa réputation internationale de virtuose. Professeur au Conservatoire de Bruxelles (1886-1898), il fonde également les concerts Ysaÿe (1894) et constitue, avec Mathieu Crickboom, son fameux quatuor à cordes. Il sera, de 1918 à 1922, le chef permanent de l'Orchestre de Cincinnati. Il est également connu comme compositeur, non seulement pour son instrument avec les fameuses six sonates, mais aussi, au soir de sa carrière, d'un opéra sur un livret en wallon : "Pier li Houyeu".

elisabethAmi personnel et confident de la reine Elisabeth de Belgique, il sera à l'origine de l'idée de son concours musical et international. En hommage au musicien disparu, ce célèbre concours porta d'abord le nom d'Eugène Ysaÿe (de 1937 à 1951).

Né la même année que Gustave Serrurier (1858) et soucieux de modernité, il fera réaliser à l'aube du 20e siècle son studio bruxellois dans le goût art nouveau en s'adressant notamment à cet autre Liégeois. Le bureau, le lustre et une armoire sont incontestablement de cette main. D'autres éléments sont d'origine parisienne comme l'atteste une remarquable entrée de serrure signée Charpentier.

Aujourd'hui, remonté dans son état originel, cet ensemble mobilier restitue le lieu de travail et de méditation du célèbre violoniste et compositeur liégeois. Y sont toujours conservés tous les autres éléments décoratifs originels, la bibliothèque ainsi que l'urne renfermant le cœur du Maître, œuvre du sculpteur liégeois Louis Dupont. Cet ensemble mobilier a connu bien des avatars.

 

Au décès du célèbre musicien, en 1931, il fut offert à la Ville de Liège qui décida de l'installer au Conservatoire. En 1977, pour en permettre un accès plus aisé, il fut transféré au relais de poste, annexe du Musée d'Architecture et par suite du MARAM.

 

Son transfert au Grand Curtius a permis de lui rendre son aspect originel dans ses dimensions réelles.

 studio eugène ysaye 3 étapesPour voir ces trois photos agrandies, cliquer ici         

Info : sur les photos agrandies, il y a une loupe qui vous permet un deuxième agrandissement de l'image.

 

urne funéraire

NE JAMAIS RIEN FAIRE QUI N'AIT

POUR BUT ET MOYENS

L'EMOTION, LA POESIE, LE COEUR

                 Eugène Ysaye

 

 Quelques objets personnels d'Eugène Ysaye que l'on peut admirer, parmi d'autres, dans le Studio

 

baguette de chef d’orchestre

moulage en bronze de la main gauche d’eugène ysaye                   vases en pocelaine formant une paire

violon

Adresses utiles :

Institut de Musique Eugène Ysaye

Documentation de la Bibliothèque royale de Belgique

 

Actions sur le document