Sections
 
Vous êtes ici : Accueil Histoire et architecture Le projet actuel

Le projet actuel

liège. ville belle
 
Photo : Marc Verpoorten, Ville de Liège.

 

Un musée est un édifice conçu pour loger des collections d’objets aux fins d’examen, d’étude et d’agrément. (Unesco 1959)

 

Plus que simple lieu d’entreposage et d’étude d’objets, le Musée est avant tout un lieu d’éducation. A travers les œuvres accumulées par les générations précédentes, il est dévolu à la formation.

Ce musée associe à la quantité et la qualité d’un contenu l’esthétique d’un contenant prestigieux. Les collections qui en forment la base sont remarquables : archéologie - arts décoratifs - armes - art religieux et art mosan - et verres. Elles ont des provenances diverses. Les monuments qui les abritent ne sont pas moins remarquables : « palais Curtius » - résidence Curtius – hôtel Brahy – maison De Wilde – hôtel de Hayme de Bomal.

Sa fonction didactique est développée dans un parcours historique qui traverse les siècles en se déroulant au fil des différents bâtiments. Sur ce parcours viennent se greffer des sections thématiques qui permettent aux visiteurs de porter leur attention sur diverses thématiques.

 

L’historique du Musée et de ses aménagements récents a connu des épisodes mouvementés, mais l’œuvre voit aujourd’hui son aboutissement. Le travail réalisé en synergie entre les pouvoirs politiques et leurs différents représentants, les pouvoirs subsidiants, les pouvoirs supérieurs de contrôle (CRMSF…), les conservateurs, les ingénieurs, les architectes a donné naissance à un formidable outil pédagogique, scientifique, touristique, économique et culturel.

 

au fil de l’eauL’ensemble muséal s’inscrit dans le quartier historique du Nord de la Cité ardente. Ce lieu a un sens, une histoire. Il témoigne des destinées d’une ville de culture, d’économie et de créativité au rayonnement international indéniable. Le patrimoine architectural de l’ensemble du Musée s’inscrit à la fois dans l’histoire de l’architecture et dans l’espace historique de la cité.

Les architectes ont voulu traiter le bloc muséal en relation directe avec les autres îlots. La recherche des auteurs de projet s’est voulue respectueuse d’un bâti de qualité sans négliger la valeur interactive des interventions contemporaines qui sont le ciment d’une telle œuvre. Le caractère patrimonial des bâtiments a imposé à l’aménagement d’ensemble une retenue que le lieu lui-même définit. La pureté des gestes architecturaux, le design intégré aux lieux, la composition poétique des espaces extérieurs, le respect des volumétries existantes et la mise en valeur des structures authentiques ont inspiré une scénographie qui valorise plutôt qu’elle ne transforme. Il y a dans la rencontre du passé et du présent une harmonie et une dialectique qui s’est exprimée sous diverses formes architecturales, paysagères, scénographiques et médiatiques. L’aménagement des espaces intérieurs et extérieurs du site a conduit à la définition d’un concept d’ensemble qui témoigne de l’esprit de continuité entre le passé et le présent.

 

Les Architectes qui ont participé à la rénovation des bâtiments sont :

 

le Collège d'Architectes : Daniel LESAGE - Christian SATIN

 

le Cabinet p.HD - Jean Marc Huygen réunis en association momentanée

 

Daniel DETHIER & Associés.

 

Scénographie

 

La dialectique art/société demeure constante au long du parcours proposé au visiteur. Les zones thématiques ne peuvent aborder tout de la même manière, la présentation d’œuvres dont les caractéristiques et les contextes d’émergence sont variables. Chacune des zones thématiques bénéficie d’un traitement adapté aux collections et aux espaces physiques dans lesquels elles sont mises en valeur.

 

Intégration d’une œuvre d’art contemporain

 

lawrence weinerGrâce à la communauté française de Belgique le musée s’est enrichi d’une œuvre contemporaine très importante puisqu’il s’agit d’un travail de l’artiste américain Lawrence Weiner (1942). Artiste conceptuel il a travaillé essentiellement depuis les années 70 à des installations, tout en ne négligeant aucun autre moyen d’expression moderne comme la vidéo la sculpture, les livres, les films ou la bande sonore.

Dans le musée apparaît sur la galerie nord un aphorisme en anglais : « Straight is the gate but water finds its own level ».

Actions sur le document