Sections
 
Vous êtes ici : Accueil Animations Objet du mois Septembre 2014 :: Jupille – La nécropole de la place Gallo-Romaine

Septembre 2014 :: Jupille – La nécropole de la place Gallo-Romaine

Des travaux de voirie entrepris au début du mois d’août 1916 à Jupille, au lieu-dit Les Trixhes (actuelle place Gallo-Romaine), ont mené à la découverte d’une importante nécropole à incinération d’époque romaine. Avertie de la mise au jour de fragments d’urnes, d’ossements calcinés, de tuiles et de céramiques antiques en divers endroits du chantier, la commission des fouilles de l’Institut archéologique liégeois (IAL) alloua aussitôt un budget pour une première campagne de fouilles.
 
Les recherches qui débutèrent le 30 août 1916 se poursuivirent sans interruption jusqu’au 16 octobre. Elles dévoilèrent quelques 130 tombes à incinération et un ustrinum, bûcher public sur lequel les corps des défunts étaient incinérés. Le mobilier funéraire exhumé, relativement pauvre, date de la fin du Ier siècle au début du IIIe siècle après J.-C. Il comprend de nombreuses céramiques de production régionale voire même locale (des fours de potiers ont été découverts non loin de là, place des Combattants), et un nombre restreint d’objets en verre et en métal.
 
Jean Servais, conservateur du musée Curtius et de l’IAL consigna les découvertes de 1916 dans deux carnets de fouilles distincts ; les fouilles ayant été menées à la fois sur un terrain communal et sur un terrain privé. Ces documents d’un grand intérêt scientifique, entrés tout récemment dans les archives de l’IAL, contiennent des notes descriptives qui détaillent tombe par tombe, la composition du mobilier funéraire. Des dessins quelquefois colorés, illustrent les notes relatives aux sépultures les plus riches (croquis du mobilier funéraire ; disposition du mobilier au sein de la tombe …).
 
Des fouilles complémentaires faites par l’Institut en 1922 - suite au projet de construction de la cité ouvrière des Cortils - et celles effectuées en 2002 par le Service Public de Wallonie (SPW – Direction Liège 1), à l’arrière de la salle Prévers (partie septentrionale de la nécropole) ont confirmé l’importance de la nécropole. Au total, ce sont quelques 170 sépultures à incinération qui ont été dévoilées durant ces trois campagnes de fouilles.
 
Une exposition gratuite intitulée « Jupille – Sous nos pieds, 2000 ans d’histoire », fondée sur l’historique des découvertes archéologiques majeures faites sur le territoire communal de Jupille de 1872 à nos jours, se tient en ce moment au rez-de-chaussée du palais Curtius. La nécropole des Trixhes y est évoquée au travers de six tombes reconstituées et des carnets de fouilles de 1916 présentés à cette occasion pour la première fois au public.

 

Jean-Luc Schütz
Conservateur du département d’archéologie
Actions sur le document